Yves Bourassa

Lieutenant-colonel Yves Bourassa, MBE, CD

Yves Bourassa

Commandant du régiment les fusiliers Mont-royal de 1952 à 1955, le lieutenant-colonel Yves Bourassa fut, pendant plus d’un quart de siècle, une des personnalités du monde québécois de la radio et de la publicité.

Fils du lieutenant-colonel Eugène  Bourassa, avantageusement connu dans les cercles militaires de son temps, Yves Bourassa entre à la station radiophonique CKAC en 1932, après des études au Collège de Montréal. durant son séjour à CKAC, il exerce tout à tour les fonctions d’annonceur, chef du service des textes et directeur des programmes, il était l’époux d’une comédienne bien connue, Nicole Germain qui entre autres rôles fût la première figure connue à l’écran dans le rôle de Donalda, dans le film « Un homme et son péché » produit par Paul L’Anglais en 1949.

Dès 1928, Yves Bourassa s’enrôle au Régiment de Joliette où il fait du service militaire intermittent jusqu’au début de 1939. Au déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale, on le retrouve au service de Radio Service Producters et c’est alors qu’il entre en service actif au Régiment Les Fusiliers Mont-Royal avant de passer au régiment Les Fusiliers de Sherbrooke, également comme commandant adjoint.

Le 1er janvier 1945, il est nommé membre de l’Orde de l’Empire britannique. Nommé au 3e Régiment d’infanterie canadienne, qui sous les ordres du brigadier général Jean-Paul Bernatchez s’apprête à aller combattre les japonais. Les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki amèneront la capitulation des forces armées japonaises.

Démobilisé en janvier 1946, Yves Bourassa se lance alors dans la publicité, où il trouve définitivement sa voie. Il crée d’abord les Services publicitaires français qu’il vend en 1940 à la Wash Advertising Company où il devient d’abord directeur, puis vice-président et enfin copropriétaire. Puis il devient vice-président de l’agence de publicité BCP. Yves Bourassa revient à l’armée de réserve en 1949. Successivement major de brigade avec la 8e Brigade d’infanterie de réserve, il revient au Régiment Les Fusiliers Mont-Royal en mars 1952 comme commandant en second avant de succéder au Lieutenant colonel Paul L’Anglais, trois mois plus tard. La même année, le Lieutenant colonel Yves Bourassa reçoit la décoration des Forces canadiennes (CD) pour ses longues années de service dans les forces armées canadiennes. En 1959, il fait partie de seize membres fondateurs du National Theatre School of Canada avec les Jean Gascon, Gratien Gélinas, Jean Pelletier, Jean-Louis Roux et autres. Ce sera la première École Nationale de théâtre bilingue au Canada.

En 1964 on le retrouve organisateur des Fêtes du Canada Français. Le Lieutenant colonel Yves Bourassa sera également membre de la Chambre de Commerce du district de Montréal, vice-président du conseil provincial de l’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, membre du Club Saint-Denis, membre du Club de Réforma et il présidera également l’exécutif du Dominion Drama Festival dont la mission, depuis sa fondation en 1932, aura été la promotion du théâtre amateur à travers le Canada.

 

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum