Docteur Emmanuel-Persillier Lachapelle

Emmanuel-Persillier Lachapelle naît à Sault-aux-Récollets le 23 décembre 1845. Très doué en sciences, il étudie la médecine à l’École de médecine et de chirurgie de Montréal, aussi appelée École Victoria. Cet homme d’action fut le médecin des Carabiniers Mont-Royal de 1872 à 1886 (mais n’a pas participé à la campagne du Nord-Ouest). Il connaît dès la fin de ses études une vie très chargée.

 

Durant cette période, en compagnie de M. Victor Rousselot, prêtre de Saint-Sulpice, et de mère Julie Haineault-Deschamps, des Sœurs Grises de Montréal, il fonde l’Hôpital Notre-Dame. Le premier hôpital est situé dans un immeuble désaffecté du Champ-de-Mars, il ouvrira ses portes le 26 juillet 1880. L’hôpital progresse rapidement, et annexe différents édifices et propriétés. Mais moins de vingt ans après son ouverture, au tournant du siècle, Notre-Dame est déjà à la recherche d’un nouveau départ.

 

En 1901, Sir Rodolphe Forget offre généreusement un terrain d’une valeur de $30,000 pour la construction d’un nouvel édifice rue Sherbrooke face au Parc Lafontaine. Quelques mois avant sa mort, le 21 octobre 1918, le généreux mécène lègue à l’Hôpital Notre-Dame un don en argent de $100,000. La générosité de Sir Rodolphe lui permet d’entretenir dès la fin de la première guerre mondiale, les plus grands espoirs. Pendant des années, le docteur Lachapelle est le directeur de l’établissement qu’il a doté des installations les plus modernes. Il est notamment président du conseil médical de l’hôpital de 1907 à 1917 et président du conseil d’administration de 1913 à 1917. Un pavillon important de l’hôpital actuel, rue Sherbrooke, porte d’ailleurs son nom.

 

À ses débuts, le Dr Persillier Lachapelle œuvre à l’Hôtel-Dieu de Montréal, il participe à la fondation de la revue L’Union médicale du Canada, dont il devient le rédacteur en chef, professeur à l’École de médecine et de chirurgie de Montréal, il passe ensuite à l’Université Laval de Montréal, ancêtre de l’Université de Montréal actuelle et en devient le secrétaire de la Faculté de Médecine qu’il aide à mettre sur pied, pour en être le premier doyen à partir de 1908. Son objectif est de rendre les soins de santé accessibles pour tous et de faire de cette faculté un important centre de recherche et de développement. Il sert lui-même comme professeur titulaire de plusieurs cours, dont ceux de pathologie générale et de médecine légale et il occupe également la présidence de nombreuses associations de 1885 à 1917.
Partisan de l’éducation populaire, le Dr Lachapelle fonde en 1902 la Ligue antituberculeuse de Montréal et il accède au conseil d’administration du Royal Edward Institute, une œuvre de bienfaisance qui lutte contre la tuberculose. En plus de sa pratique médicale, il est également administrateur de la compagnie d’assurance La Sauvegarde et de la Banque Provinciale. En 1909, on lui confie la présidence de la Commission royale sur la tuberculose, chargée de trouver les moyens d’enrayer la maladie. De 1910 à 1914, il est membre élu d’une équipe réformiste, il siège au Bureau des commissaires de la ville de Montréal.

 

Le docteur Emmanuel-Persillier Lachapelle, meurt à Rochester, au Minnesota, en 1918.
En 1980, la Société Canadienne des Postes émet un timbre à son effigie, à l’occasion du centenaire de l’Hôpital Notre-Dame.

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum