1988 et 1999 : Colonel Roger D. Landry C.C., O.Q., C.D.

Colonel honoraire des Fusiliers Mont-Royal à la fin du 20e siècle et au début du 21e, Roger D. Landry a mené pendant un demi-siècle une carrière des plus polyvalente en communication, marketing et administration.

Né à Montréal, Roger D. Landry amorce sa carrière, après des études à Montréal, Paris et Londres complétées, alors qu’il jouait au hockey avec l’organisation des Canadiens de Montréal et subséquemment en Angleterre et en Europe.

En 1960, chez Bell Canada, il participe à la conception du réseau téléphonique mobile de la Sûreté du Québec et en assure l’application en joignant ses rangs comme inspecteur responsable des services Transport et Communications.

En 1965, il est nommé directeur-adjoint aux relations publiques de l’Expo’67 et devient par la suite directeur de l’accueil des chefs d’État et visiteurs de marque et du service responsable du protocole, des hôtesses et guides.

En 1970, il fonde à Montréal un cabinet de conseillers en relations publiques qu’il quittera pour devenir vice-président aux affaires publiques de ITT-Rayonnier sur la Côte Nord. Il est premier vice-président à l’administration de cette entreprise lorsqu’il la laisse en 1977 pour occuper le poste de vice-président marketing et affaires publiques du club de baseball Les Expos. En 1980, avec plus de deux millions de spectateurs et le succès de sa création la mascotte Youppi, le baseball majeur lui confère le premier titre de « Marketing Man of the Year » soit la personnalité de l’année en marketing.

Président et éditeur du quotidien La Presse et Président des Journaux Trans-Canada de 1980 à l’an 2000, il occupa aussi la présidence du Conseil de la Presse canadienne de l’Association canadienne des journaux, de l’Association Les Quotidiens du Québec inc. et la co-présidence de La Fondation pour le journalisme canadien.

Décorations et prix

En novembre 1998, il a reçu du Gouvernement de France la haute distinction de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur. En janvier 1997, il a été nommé Compagnon de l’Ordre du Canada. En novembre 1995, la Fondation de B’nai Brith lui a décerné son prestigieux Prix du Mérite. En 1992, il a été reçu au grade d’Officier de l’Ordre national du Québec. En juin 1989, il a reçu la Grande Médaille de Vermeil de la ville de Paris. Monsieur Landry est Docteur Honoris Causa en Droit de l’Université McGill, Docteur en Lettres de l’Université de Sherbrooke, Docteur en Administration du Collège militaire royal du Canada et Docteur en communications de l’Université du Québec, ce doctorat lui fut conféré par l’Université du Québec à Trois-Rivières. En février 2002, il fut élu Président des officiers honoraires des 34e et 35e brigades de l’Armée Canadienne.

Engagement culturel et social

Roger D. Landry a apporté un concours bénévole à de nombreuses institutions culturelles, charitables ou sociales. Mentionnons la présidence générale de la campagne annuelle de Centraide en 1986, son apport à l’Orchestre symphonique de Montréal, à l’Opéra de Montréal, aux Jeunesses musicales du Canada, aux Petits chanteurs du Mont-Royal, à la Place des Arts. Il a été intronisé au Panthéon canadien de l’Art lyrique et au Panthéon de la Ligue nationale d’improvisation à titre d’administrateur émérite.

Il agit présentement à titre d’attaché politique aux affaires publiques au Cabinet du maire de Trois-Rivières.

 

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum