1938-1942 Lcol Paul Grenier

grenier

Lieutenant-colonel Paul Grenier (1892-1958)

Né à Montréal, il étudie au Collège Mont-Saint-Louis. En 1915, il s’engage au 150e Bataillon Les Carabiniers Mont-Royal. Envoyé en France, il combat jusqu’au 9 novembre 1917, date à laquelle il est grièvement blessé par un éclat d’obus. Soigné en Angleterre, il revient au Canada en 1918, démobilisé en 1919 il demeure actif dans la Milice au sein du Régiment Les Carabiniers Mont-Royal qui deviendront Les Fusiliers Mont-Royal. Dans la vie civile, il reprend son emploi à la compagnie Canada Starch Ltée.

De 1919 à 1938, il gravit les échelons le menant au grade de Lieutenant-colonel. Lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, on le retrouve commandant des Fusiliers Mont-Royal. Le Régiment est activé en tant qu’unité de la Force régulière.

Le L.col Grenier entraîne la troupe et prépare le départ pour l’Islande dont le Régiment assurera la défense de juillet 1940 à octobre 1940.

En Angleterre, de novembre 1940 à mars 1942, il veillera à intensifier l’entraînement et à constituer un esprit de corps qui animera le Régiment tout au long de la guerre.
En mars 1942, sous la pression du Général Montgomery qui le trouvait trop âgé pour commander le Régiment, le L.col Grenier est rappelé au Canada où il est promu Colonel et se voit confier le commandement de la 34e Brigade de Réserve.

Démobilisé à la fin du conflit, il retournera à son ancien emploi.

Le Col. Paul Grenier décédera le 20 mai 1958.

 

 

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum