Lcol Victor Tardif

Si les Fusiliers Mont-Royal comptent plusieurs hommes d’affaires réputés et plusieurs anciens professionnels parmi leurs anciens officiers, ils eurent également dans leurs rangs certains syndicalistes.

C’est ainsi que l’un des anciens commandants du régiment, le lieutenant-colonel Victor Tardif, V.D..,de 1924 a 1927, typographe de son état, fut un temps président de la puissante Union typographique Jacques-Cartier, qu’il représenta d’ailleurs à plusieurs congrès syndicaux aux États-Unis, notamment à Boston et à Saint-Louis. Par la suite, Tardif fonda sa propre imprimerie, l’Imprimerie Modèle, qu’il dirigea pendant plusieurs années, en plus de tâter la politique en tant que maire de Châteauguay.

Avant de commander le régiment entre les deux guerres, le lieutenant-colonel Tardif était entré au régiment comme simple soldat et en avait gravi tous les échelons avant d’en assurer le commandement 28 ans plus tard.

Pierre Vennat
Historien régimentaire
11 septembre 2009

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum