Lieutenant-colonel George A. Hughes


Aujourd’hui, son nom est oublié de la plupart, mais lorsque le lieutenant colonel George A. Hughes est mort, il était tellement connu que même le New York Times du 18 février 1906 a fait sa nécrologie.

C’est que cet ancien officier des Carabiniers Mont-Royal, qui dans les faits, sinon en titre, commanda les Carabiniers Mont-Royal dans leur lutte contre les hommes du chef amérindien Gros Ours lors de la campagne du Nord-Ouest de 1885, notamment lors de la bataille de la Butte-aux-Français, avait été pendant treize ans, soit de 1888 à 1901, chef de police de Montréal.

Hughes, qui malgré son nom se considérait francophone, avait débuté sa carrière militaire au sein des Zouaves pontificaux, faisant partie du contingent canadien qui s’était rendu en Italie à la fin des années 1860 pour défendre le pape.

Puis, officier de milice avant la Confédération, il avait combattu les Féniens en 1866 avant de se joindre par la suite aux Carabiniers Mont-Royal.

Pierre Vennat

Les fusiliers Mont-Royal Nunquam Retrorsum